Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Samedi 19 Décembre, 2020 à 17H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

La méditation de la dissolution vous permet d’accéder presque instantanément à cet état de non forme qui est votre état d’origine, un état sans pensée… Elle vous permet de vous installer dans votre « connu intérieur » qui est là depuis toujours.
 
 

Installez-vous confortablement et commencez par respirer en conscience, en inspirant par le nez et en expirant par la bouche, lentement et profondément…

Puis installez-vous par la pensée dans le champ de votre cœur, et laissez la Vie se respirer dans cette zone, laissez-vous porter par cette Vie avec un grand V, par cette Vie au-delà de la Vie, par cette Vie qui n’a plus de nom…

Accueillez ce Silence en vous, et accueillez cette Présence de vous-mêmes en vous, accueillez-vous…

Et sentez qu’à chaque expiration, vous descendez de plus en plus profondément dans votre intériorité… Comme si vous acceptiez de glisser finalement dans une zone qui peut vous paraitre plus sombre, comme si vous plongiez dans la terre ou au fond d’un puits, choisissez votre image…
Vous vous laissez glisser en fait dans cette zone « d’inconnu » de vous-mêmes, c’est-à-dire votre connu intérieur….

Et les tensions de votre corps se relâchent, les tensions du bassin, les tensions des jambes…
Détendez vos jambes et laissez-les s’ouvrir si nécessaire…
Laissez votre cage thoracique s’ouvrir plus grandement pour laisser cette Vie se respirer en vous…

Sentez-vous dans un bain d’énergie où vous n’avez rien à gérer, rien à contrôler, tout se vit déjà depuis l’éternité. Il n’y a besoin d’aucun contrôle pour ressentir ce vivant en soi, pour ressentir ce passage des énergies en soi, tout est déjà là pour chacun d’entre nous…
Ressentez l’Amour de cette Vie, qui se vit selon ses propres lois…

Et ressentez votre joie d’y participer, votre joie de faire partie de tout cet ensemble vivant, au point de ne plus sentir aucune séparation avec aucun des éléments de cette Vie, parce que vous devenez cette Vie vous-mêmes…

Et vous glissez de plus en plus vers ce nouvel état d’une conscience plus élargie qui vous permet d’écouter d’autres perceptions infinies de vous-mêmes…

Et vous vous laissez aller, vous vous abandonnez à tout « savoir » que vous croyez connaitre, parce qu’il n’est plus important de savoir ou de ne pas savoir, vous n’êtes plus à ce niveau là…
Et vous n’êtes même plus dans la vision du personnage que vous croyez être…

Vous ressentez que vous n’êtes plus qu’une respiration en quelque sorte, qui pulse en cohérence avec tous les éléments de la Vie.
Écoutez la pulsation de l’amour dans votre cœur de cette Vie en vous… Cette Vie qui n’est pas la vie que vous croyez vivre ici bas.

Et observez comme vos cellules répondent immédiatement à cette connexion que vous êtes en train d‘établir avec cette partie de vous… Une partie où il n’y a pas de savoir, où il n’y a pas de croyance, juste une partie qui EST…

Et dans ce niveau de conscience dans lequel vous êtes, vous avez tout d’un coup comme une petite fenêtre qui s’ouvre, la capacité de percevoir le personnage que vous manifestez dans cette incarnation… Toutes les souffrances de ce personnage, tous ses combats, toutes ses émotions…

Et en même temps, vous n’êtes plus identifiés à cela, mais juste vous percevez et maintenez votre regard sur ce personnage que vous représentez, que vous connaissez, tout en étant bien positionnés dans cette conscience élargie et infinie…

Observez ce qui se passe, la malléabilité des énergies…
Est-ce que ce personnage que vous voyez ou percevez est statique ?

Est-ce que vous arrivez à le percevoir comme s’il se mettait à onduler, à bouger et à se transformer, voir presque même à changer de forme ?

Ne mettez aucun contrôle…

Mais ce qui se passe, c’est que cette forme est en train de se synchroniser avec le niveau de conscience dans lequel vous êtes, dans lequel vous vous êtes installés.

Et si maintenant vous remettez votre vision sur ce personnage que vous représentez, il y a de fortes chances pour que soit vous n’y arriviez plus vraiment, soit il n’y a plus de contraction, ni de souffrance, ni même d’opinion, de croyance, de jugement…

Il y a un détachement absolu, presque un désintéressement de l’évolution de cette forme, parce qu’il y a une certitude en vous qui s’installe, la certitude que quel que soit la forme que vous manifestez, quel que soient les histoires que vous vivez, finalement rien ne bougera ce que vous êtes dans votre réalité authentique vibratoire divine et au-delà…

Vous commencez à vous ancrer de plus en plus profondément à votre vraie réalité qui n’est pas vraiment définissable avec des mots. Nous allons parler d’une réalité vibratoire, pulsante, informationnelle, ce que vous voulez…

Revenez à cette réalité de vous-mêmes maintenant qui parait beaucoup plus impersonnelle…

Est-ce qu’elle est encore finalement reliée à quelque chose d’individuel?

Juste observez…

Vous êtes détachés de la forme, du personnage que vous incarnez, vous ressentez votre fréquence, votre entité, votre infinité, votre relation avec un champ infini, une source première, mais vous ressentez que vous êtes encore un être finalement, par votre entité et fréquence.

Alors nous allons aller plus loin.

Et si votre entité que vous sentez, disparaissait ?
Qu’est-ce qui se passerait ?
Alors faites-le, faites vous disparaitre. Imaginez que vous n’êtes pas ça, même pas cette entité, faites-vous disparaitre, vous n’êtes rien…

Laissez-vous porter par cette expérience, faite-vous disparaitre… …
Il n’y a plus rien, et laissez-vous glisser dans cet espace, dans cet espace de l’Absolu, où vous n’attendez plus rien, où vous ne savez plus rien, où vous n’espérez plus rien…

Plongez dans ce trou noir, retrouvez votre Origine…Au point même que vous n’avez plus de vision, au point même que vous ne savez plus rien…

Vous êtes cet absolu, et tout ce que vous avez cru qui vous appartenait, n’appartient en fait à personne mais à l’Absolu que vous êtes. Même vos émotions, vos croyances mentales, vos identifications n’appartiennent à personne, mais à cet Absolu, et tout revient à cet Absolu… …

Percevez le sourire peut-être sur votre visage, une paix infinie de vos cellules…

Cette présence d’Amour dans votre poitrine, de sécurité, de confiance, de certitude et de gratitude…

Vous êtes libres…

Et vous connaissez maintenant le chemin pour accéder à cette zone, cette conscience de l’Absolu.

Vous y êtes toujours connectés ne l’oubliez pas, vous pouvez y trouver toutes les ressources dont vous avez besoin…

Vous sentez cet enfant que vous êtes, cet enfant de la Vie, cet enfant de la Source et cet enfant de l’Absolu.
Et voyez la lumière dans votre corps maintenant. Vous êtes un être photonique, et les photons sont de la lumière…

Maintenant avec une très grande douceur, laissez-vous simplement revenir, ne contrôlez rien, ça se fait tout seul, revenir dans ce corps, dans les jambes, comme si vous étiez déposés délicatement sur du coton. Vous êtes délicats, vous êtes sacrés, et vous continuez à revenir tout en percevant la différence de densité vibratoire.

Une fois dans votre corps, faite un petit coucou au personnage que vous êtes, que finalement vous aimez bien, que vous connaissez bien. Vous savez très bien que vous le côtoyez, que vous œuvrez avec lui mais que vous êtes totalement libres de voyager dans d’autres dimensions.

Respirez profondément deux ou trois fois, inspirez par le nez et expirez par la bouche…

Et à votre rythme, quand vous vous sentirez prêts, vous pourrez sortir de cette méditation.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et quantique.

Partagez avec vos amis!