Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Samedi 19 Décembre, 2020 à 17H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

La méditation du détachement va vous permettre de déplacer l’importance que vous pourriez mettre sur certaines valeurs ou croyances…

Votre conscience alors plus élargie va ainsi vous faire voyager vers un ailleurs… Qui n’est que vous.

Installez-vous confortablement… Inspirez par le nez et expirez profondément par la bouche au moins 3 fois afin de glisser lentement vers votre intériorité.

Doucement dirigez-vous vers le champ de votre cœur, le champ du point zéro, juste en mettant votre intention d’y aller et laissez-vous aller dans cette sensation qui vous enveloppe petit à petit…

Votre respiration prend son rythme naturel et tranquille, une respiration qui se fait dans cet espace du cœur.

Une énergie cristalline s’installe progressivement en vous et autour de vous et vous pouvez la ressentir comme une substance un peu éthérisée.

Connectez-vous à votre Double de Lumière, c’est-à-dire la partie de vous-même la plus pure, la partie originelle de Qui vous êtes… Et prenez le temps de bien ressentir cette connexion dans la sensation de votre corps…

Vous pouvez également faire appel à toutes les Présences de Lumière authentique afin qu’elles vous accompagnent tout le long de cette méditation du détachement… Et prenez également le temps d’être présents à votre demande…

Maintenant vous plongez de plus en plus à l’intérieur de vous-mêmes car vous savez qu’il n’y a rien à l’extérieur, que vous êtes ce Cœur qui bat, que vous êtes cet Univers qui bat, que vous êtes ce Tout qui pulse.

Vous savez que tout est là dans l’instantanéité de votre cœur.

Et vous plongez dans ce Silence… C’est le Silence du Silence…

Et toujours dans cet espace du cœur, vous vous sentez glisser…

Un espace qui est comme une porte, une porte vers l’infinité, une porte vers l’éternité et même au-delà de l’éternité, parce que l’éternité est encore un plan.

Et ici vous n’allez pas rester pas sur ce plan là…

Vous allez dépasser le champ des croyances, des paradigmes, des définitions qui n’ont été nécessaires qu’ici, dans cette dimension matière, car tout cela n’existe pas dans l’Absolu que vous êtes.

Le tableau noir

Alors vous allez imaginer que vous ne savez rien, que vous ne savez plus rien, et que votre « ardoise » s’est effacée.

Pour cela, vous pouvez imaginer devant vous un grand tableau noir.

Sur ce tableau, vous avez écrit avec une craie blanche toutes vos croyances, tout votre parcours, tout le fruit de vos incarnations successives… Tout y est sur ce tableau, toutes vos découvertes, toutes vos expansions de conscience, tout, tout, tout, toute votre personnalité…

Puis en observant ce tableau, posez-vous la question si vous seriez capables de prendre une éponge mouillée, et d’accepter de tout effacer, si vous seriez capables d’accepter de ne plus rien retenir de tout ce que vous avez créé, par vos efforts, par vos souffrances, par vos joies…

Est-ce que vous êtes capables de tout effacer sans vous dire « Oui mais ça, je pourrai peut-être en avoir besoin, et ça je peux quand même le garder»…

Amusez-vous à vous observer devant ce tableau, et à observer surtout la relation que vous avez avec vous-mêmes à ce moment là…

Observez un niveau de croyance encore plus profond, associé aux émotions peut-être de peur… Certainement…

Ne forcez rien, observez juste, et amusez-vous sans oublier de respirer… Tout va bien, vous êtes en totale sécurité. Rien ne vous ait demandé et vous faites juste une expérience.

Et vous continuez d’observer sur votre tableau ce que vous croyez savoir, ce que vous croyez être, toutes vos identifications à la matière, même à la croyance en votre corps…

Observez à quel point vous êtes « pleins » finalement, à quel point vous êtes devenus votre création dans cette dimension, au point d’avoir oublié peut-être que vous n’étiez juste qu’une fréquence, qu’une onde et peut-être encore autre chose, l’Absolu…

Juste observez…

Vous avez toute puissance

Observez et aimez-vous, aimez-vous dans ce moment important, où vous êtes quelque part dans un temps d’arrêt, un arrêt que vous n’avez peut-être jamais fait de cette façon là jusqu’à maintenant.

Et là vous pouvez faire une autre prise de conscience, vous pouvez réaliser que finalement vous avez toute puissance à n’importe quel moment pour arrêter quoique ce soit, ou pour changer de cap, de direction.

Vous pouvez faire cette prise de conscience, parce que là où vous êtes maintenant, vous n’êtes pas que dans la matière.

Vous pouvez réaliser que c’est vous quelque part qui avez décidé de vivre tout ce que vous avez vécu, et donc vous pouvez réaliser que vous avez oublié que vous aviez tout pouvoir pour peut-être faire autre chose…

Et oui il y a une étape que vous avez oublié, et il est là l’éveil ou l’électro choc pour certains et certaines. C’est l’étape de réaliser que finalement tout ce que vous avez construit, peut disparaitre aussi vite que vous l’avez construit… Et oui…

Cela veut dire que finalement tout cela n’est qu’un scénario, un film, du vent… Et oui…

Mais là vous pouvez toucher cette vérité et pas uniquement avec votre mental. Vous êtes en train de revenir à la Vérité Originelle dont vous êtes issus et dont vous êtes…

Respirez…

Accueillez vos peurs s’il y en a…

La blessure de l’abandon

Accueillez cette blessure profonde qui remonte qui est la blessure de l’abandon…

Cette blessure, vous la portez depuis le jour où vous êtes descendus dans l’incarnation. Elle est une blessure primaire.

Cette blessure vous donne l’impression d’avoir été abandonnés par l’Absolu, ou par la Source Une, vous l’appelez comme vous voulez.

Et là vous êtes en train de vous approcher de cette possibilité de retrouver cet Absolu…

Observez et accueillez également vos résistances pour ne pas la rencontrer cette blessure, pour ne pas l’activer…

Et pourtant elle est déjà en train d’être activée pour que vous puissiez tout simplement la traverser et l’accueillir…

Respirez…

Et puis en même temps, observez une autre émotion qui arrive… A quel point dans la relation avec vous-mêmes, vous vous êtes dévalorisés, à quel point vous ne vous êtes pas sentis à la hauteur…

Observez là maintenant, c’est devant vous.

Non seulement vous avez cru être abandonnés, mais en plus vous vous êtes culpabilisés, en ce tout début de votre incarnation, de la manifestation de votre corps.

Et vous vous êtes rendus prisonniers de votre propre création, voyez-vous ?…

Et maintenant, regardez par rapport à l’état de tout à l’heure.

Vous êtes toujours devant votre tableau avec votre éponge. Est-ce que vous le percevez de la même façon ce tableau ? Est-ce que cette étape de l’effacer crée les mêmes émotions ?

La réponse est en vous…

Le lien les uns avec les autres

Et puis regardez peut-être une autre résistance.

Vous êtes là en train de vous dire « ok je vais effacer mon tableau, mais si je le fais, je m’efface moi-même, et je m’en vais quelque part. Je vais laisser les autres derrière moi, je ne peux pas les abandonner… ».

Il s’agit de votre interaction avec les autres…

Laissez remonter ces émotions, amusez-vous avec toutes ces pensées. Ce ne sont que des croyances, et vous allez au-delà…

Laissez-vous vous transformer, laissez-vous vous remettre dans le mouvement, laissez l’onde de l’Esprit œuvrer en vous. Laissez faire parce que vous n’avez rien à faire, strictement rien à faire, et de toute façon vous avez déjà écrit votre histoire, et même de vivre cette méditation du détachement…

Laissez ce que vous croyez être se dissoudre tranquillement, sans peur, sans résistance, laissez-vous vivre par la Vie, laissez-vous être emportés par ce grand Retour vers vous-mêmes, laissez-vous redevenir vivant avec un grand V.

Et ressentez à chaque instant votre transformation… Tout s’allège et devient moins grave, comme s’il n’y avait rien d’important finalement.

Tout coule…

Observez vos sensations dans le corps, les sensations dans le bassin, dans le bas des jambes…

Écoutez votre tristesse si elle remonte, la tristesse d’un abandon avec soi-même, la tristesse de s’être séparé de soi-même pendant un certain temps… Laissez-là couler, abandonnez-vous à toutes ces émotions…

Laissez-les couler dans vos jambes comme l’eau d’une rivière qui ruissèle…

Et ressentez au fur et à mesure que vous êtes de plus en plus proches de vous-mêmes, vous ne vous combattez plus.

Vous lâchez prise tout jugement et toute croyance. Vous avez de plus en plus envie de vous aimer, de plus en plus envie de rejoindre cette authenticité de vous-mêmes, et pourquoi pas d’avoir de plus en plus envie de rejoindre cet instant dans cette matière que vous vivez sur cette terre… Parce que vous pouvez totalement percevoir, être cet Absolu dans cette largesse de conscience et remplir chaque espace de cette planète en même temps, justement parce qu’il s’agit d’une immense dilatation et que vous n’êtes plus dans un corps étriqué relié à une simple croyance en une incarnation.

Donc vous êtes à la fois totalement entrés en communion avec cette expérience terrestre, avec la terre et avec cette dimension de vous-mêmes qui est hors dimension.

Vous savez très bien que dans ce champ du cœur où vous êtes là maintenant, il n’y a plus de dimension. Il n’est plus temps de décortiquer les dimensions, car tout cela appartenait à la création liée à ce que nous vivions dans cette 3 D et dans toutes les autres dimensions qui étaient connectées à cette 3D.

Mais là où vous êtes dans ce champ du cœur, qu’est ce qu’on va parler de dimension ?

Vous êtes en train de réaliser qu’il s’agit d’aucunement de ça, parce que là où vous êtes il n’y a plus tout ça… Sentez, vous flottez…

L’ancien a disparu

Et presque maintenant en vous retournant vers votre tableau, vous vous dites « mais il est où ce tableau ? Il est ou ? »

Vous ne le trouvez même plus ce tableau. C’est déjà une histoire ancienne, parce que vous êtes partis d’un plan, vous vous êtes amusés dans ce plan et puis là plus rien, vous êtes déjà bien ailleurs… Vous la percevez là votre puissance ?

Laissez-vous Être un petit moment…

A ce niveau où vous êtes, vous ne dites plus « Je suis », car il n’y a pas de mot possible, mais vous êtes en train de le vivre tout simplement.

Et il n’y a aucun effort pour être là où vous êtes et pour y rester très longtemps…

Observez peut-être le sourire de vos cellules, le sourire de votre visage…

Tel un repos, vous rechargez les batteries, c’est le repos de l’âme également.

Vous êtes sortis des blessures et enfin l’âme peut se reposer car elle n’est plus obligée de vous soutenir dans votre expérience terrestre et dans vos douleurs. Elle prend des vacances !

Et c’est à ce niveau là maintenant que vous devez fonctionner tout le temps. Vous pouvez être dans cette façon d’être tout le temps…

Et si vous observez bien ce niveau, il  n’y a plus d’émotion mais davantage des états. Vous atteignez   une sérénité d’une grande profondeur, voir la félicité…

Dans cette zone, personne ne peut vous déranger, personne parce qu’il n’y a aucune dualité.

Soyez avec vous-mêmes quelques instants… … …

Un nouvel état de joie permanente

Et vous commencerez à vous préparer en douceur pour sortir de cette méditation du détachement en prenant votre temps.

Vous avez été amenés sur ce plan par des présences qui vous ont accompagnés.

Gratitude à elles et à votre Double de Lumière…

Ressentez que vous êtes dans cette joie de l’enfant qui découvre.

Ces présences sont également joyeuses de vous voir heureux et heureuses, de voir que vous avez trouvé la capacité de vous libérer d’une forme d’emprisonnement, d’une emprise matricielle dimensionnelle.

Et vous êtes en train de revenir tranquillement en douceur… Revenez tranquillement dans votre corps petit à petit… Ce n’est pas que vous étiez partis mais vous étiez dans un voyage…

Respirez profondément deux ou trois fois, et ensuite vous pourrez ouvrir les yeux, vous étirer et boire une gorgée d’eau.

Recevez tout mon amour, nous baignions dans l’amour.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et quantique.

Partagez avec vos amis!