Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Lundi 19 Octobre, 2020 à 18H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

Est-ce que nous existons vraiment ?

Chaque élément de la Création contribue à la Création.

Chaque élément est dans sa justesse de place, de Vie, de pulsation de sa vibration, dans sa justesse d’existence autant dans sa forme que dans sa non forme.

Chaque élément a une fonction précise permettant ainsi à d’autres éléments de s’ auto créer et de se   manifester dans leur propre caractéristique.

Le Tout Est, ce Tout qui ne forme qu’un seul battement d’un fragment du Cœur du Cœur de l’Essentiel.

Le Un Est.

Un instant d’observation

Le temps semble s’arrêter dans cet instant d’observation d’un moment de cette Vie qui vit.

Des senteurs douces du printemps pénètrent dans mon nez qui essaye de s’ouvrir davantage pour s’en nourrir pleinement.

Mes yeux tentent de mémoriser ces couleurs scintillantes, autant le vert de ces nouvelles feuilles dans les arbres, que les multitudes de petits moucherons qui ressemblent à des petites fées toutes blanches dans le soleil.

Le chant des oiseaux, des tourterelles et les sifflements des fréquences remplissent mes oreilles.

Et je me laisse emporter dans ce tourbillon de Vie, dans ce tourbillon d’une Création parmi toutes les variantes de Créations qui changent instantanément au gré d’une respiration galactique.

Une invitation au déplacement de ma conscience

Ces sifflements très aigus et nombreux, m’invitent à me déplacer au niveau de ma conscience, pour plonger dans un infini purement vibratoire…

Et tout d’un coup, tout ce qui semblait avoir de l’importance dans mon quotidien, semble à la fois lointain, tout en restant identifié à mon personnage.

Et cette question me revient : est-ce que nous existons vraiment ?

La Création de mon quotidien dans la moindre de mes sensations, de mes émotions, de mes désirs et de mes pensées, comme tout autre élément de Création, contribue à cette manifestation de ce Tout à la fois existant et inexistant.

Rien n’existe et pourtant je crois exister par mes blessures, mes manques et mes mentalisations.

Le vent me caresse, je ressens de la fraîcheur. Mon corps me permet de ressentir cette fraîcheur et ma conscience me permet d’en vivre totalement sa vibration.

En étant l’observatrice de moi-même en train de jouer à ce jeu de la Vie, en train de faire partie intégrante de tous les éléments, chacun indispensables, de la Création,  je ne peux plus me percevoir comme une entité individuelle et séparée des autres créatures. Je ne peux plus me sentir séparée du moindre brin d’herbe, du souffle, des sifflements, du chant des oiseaux, de la lumière du soleil et de sa chaleur qui chauffe mes os.

Un flux qui coule

Alors dans cet état de grâce qui est toujours présent mais que je touche dans cet instant, juste par l’écoute, si je ressens une zone encombrée dans mon corps, par la conscience, je la fusionne avec ce Tout qui danse inlassablement dans ce rythme de la Création.

La Création

La Création

Toute douleur, toute souffrance n’est qu’un arrêt de ce flux de toute la Création, de ce flux de la Vie qui chante à l’unisson. C’est un arrêt par l’oubli de notre impersonnalité, l’oubli que nous ne sommes rien au niveau d’une quelconque définition d’un personnage.

Se ressentir comme un soleil, se ressentir le vent, comprendre que ces sifflements ne sont pas issus d’un monde extérieur à nous, c’est se sentir profondément aimé, c’est se sentir profondément amour.

Le flux de la Vie nous porte et nous aime et s’occupe de tout. Il s’occupe de faire battre notre cœur, de faire respirer nos poumons, de faire vivre notre corps tout simplement.

La Vie nous invite à nous abandonner à Elle, à lui faire confiance, à ne jamais douter d’Elle.

La Vie nous demande d’effacer toutes nos croyances, de comprendre qu’un grain de sable peut être transformé instantanément en une substance d’une autre forme.

La Vie nous invite à sortir du temporel pour entrer dans l’intemporel, c’est-à-dire arrêter de ramener un passé pour créer un futur.

La Vie nous invite à vivre son Essentiel dans son battement unique et infini.

Alors est-ce que nous existons vraiment en tant que personne ?

La Vie se vit au-delà de la vie

Nous sommes cette Vie qui pulse au travers de nous et qui nous rempli totalement si nous Lui laissons la place.

Libérons nos peurs, elles ne sont que factices car la Vie ne pourra jamais s’arrêter. Elle se transforme et se transforme encore et toujours et éternellement.

Elle est là et Elle n’est plus là, Elle apparait et Elle disparait au rythme d’un clignement d’yeux.

Nous n’existons pas dans cette vision que nous croyons exister…

Imaginez-vous que vous êtes en train de regarder un paysage, puis vous clignez des yeux et plus rien…

Oui la Création est ainsi dans son champ de possibilités infinies. Elle se manifeste dans la forme si Elle le désire, mais Elle est sans forme, Elle est vibration, Elle est sans être.

Temps Linéaire

Vous pouvez totalement laisser couler cette substance vibratoire de la Vie dans votre quotidien et votre corps. Alors, en dehors d’un temps linéaire, vous redeviendrez totalement conscients du créateur que vous êtes dans cette instantanéité pulsante et vivante.

Le soleil se couche à présent. Le temps linéaire a semblé avancer, et pourtant c’est comme si la Création entière était totalement détachée car Elle vit bien au-delà de ce qu’Elle crée et de ce qu’Elle permet de créer.

Gratitude d’être ce qui je suis, gratitude à tous les éléments de cette Création d’être ce qu’ils sont. Nous ne sommes que ce désir de créer, de respirer la Vie et d’aimer…

Alors, est-ce que nous existons vraiment tel que nous nous percevons ?…

Avec tout mon Agape.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et quantique.

Partagez avec vos amis!