Prochain Atelier Gratuit de Méditation Vibrale.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Lundi 22 Avril, 2019 à 19H. Ouvert à tous!

Me Contacter personnellement pour inscription.

Fin ou début ? Où en sommes-nous ?

N’avez-vous pas l’impression que nous sommes dans un processus sans fin ?

Dans cette période de retour vers soi, nous sommes de plus en plus appelés à nous occuper de nous. Alors nous nous faisons aider ou pas, avec différentes techniques. Nous « nettoyons » en quelque sorte des couches et des couches mémorielles d’histoires multiples. Et plus nous rencontrons ces parties de nous-mêmes, et plus nous avons l’impression que ce n’est jamais fini, qu’il y en a encore. Voir même, nous sommes de plus en plus mal avec des évènements qui ne s’accélèrent pas toujours dans le sens désiré. Nous finissons par douter de l’utilité et de l’efficacité de toutes ces démarches, que nous faisons pour aller vers un mieux-être. Alors nous pouvons plonger doucement dans ce non faire tel l’abandon d’un combat.

Est-ce un état dépressif ou juste l’arrêt d’un ancien mouvement pour la naissance d’un autre état intérieur ?

Fin ou début ?…

La sortie de la dualité

Notre processus d’évolution n’est pas linéaire mais circulaire et exponentiel. Jusqu’à ce jour nous avons toujours pensé d’une façon « dualiste » sans toujours nous en rendre compte d’ailleurs, car nous étions nous-mêmes cette dualité.

Faire en sorte de vouloir aller mieux, fixe le fait que nous n’allons pas très bien finalement.

Vouloir se diriger vers la lumière, fixe le fait qu’il existe de l’ombre et que nous sommes dedans.

Nous sommes dans un processus où nous créons et « décréons » instantanément.

Créer une chose met en existence son contraire.

Comme nous sommes en train de sortir doucement de ce paradigme, nous pouvons ressentir comme une confusion profonde, et ne plus savoir exactement où nous en sommes.

Nos croyances sont mises en doute et nous ne savons plus quoi faire! Alors si nous ne savons plus quoi faire, arrêtons peut-être de faire, pour juste nous laisser nous développer dans cette grande ouverture collective et globale.

En laissant agir notre pouvoir ou potentiel créateur naturellement et même sans y penser, en n’alimentant plus aucun doute sur nous-mêmes quant à notre origine, nous nous dirigerons alors simplement vers notre propre Éternité.

Renouer avec son Éternité

Est-ce que vous pensez quand vous respirez? Non bien sûr, car vous respirez naturellement puisque votre corps fonctionne de cette façon. Ici il s’agit de la même chose.

Tel un Vortex

Tel un Vortex

D’un processus où nous créions à l’extérieur de nous-mêmes, nous sommes maintenant tel un vortex, à nous réabsorber afin de retrouver le délice d’une expansion infinie de nous-mêmes en renouant avec notre Éternité.

Même si le corps nous fait mal, même s’il se distord ou tombe malade selon la définition humaine, cela ne veut pas dire que notre processus de réabsorption ne se fait pas.

Bien au contraire, cela est peut-être le signe que notre corps se calibre à une nouvelle fréquence réactualisée,  pour notre Éveil global et unifié.

Il reçoit de plus en plus de lumière et se défait d’anciens patterns dont il n’a plus besoin.

Au cours de ce processus qui se déroule au niveau du centre du cœur, nous pouvons voir quelques unes de nos facettes que nous n’aimons pas du tout, nous pouvons prendre conscience de nos comportements égotiques antérieurs et présents.  

Nous sommes invités à vivre ce face à face avec nous-mêmes, sans plus aucun voile mensonger.

Accueillir et non contrôler

Soyez vigilants quant à ne pas vouloir faire quoique ce soit, mais juste en écoutant vos émotions. Ainsi, vous vous accompagnerez dans la réabsorption de ces histoires et personnages mémoriels. Ce n’est pas aussi important que cela si vous avez été un tel ou un tel, que vous ayez fait ceci ou cela…

 Il ne s’agit pas d’oublier mais de laisser circuler jusque dans le cœur, de laisser aller la circulation d’énergie dans ce vortex, d’accompagner la dissolution totale de toutes vos cristallisations émotionnelles et mentales et spirituelles.

Tout converge vers nous-mêmes à chaque instant et, dans un mouvement circulaire, nous nous auto créons.

Dans ce processus intense actuel, nous pouvons ressentir de la colère, de la fatigue, des doutes, avec une envie non seulement de tout abandonner mais de s’abandonner nous-mêmes également.

Nos résistances à ce processus sont vaines mais compréhensibles.

Comment ne pas douter après ces milliers d’années où inlassablement nous avons continué de créer notre propre enfermement?

Pourquoi cette fois-ci ce serait différent ?

Mais en vous posant cette question, ne vous sentez vous pas déjà différents d’il y a quelques années ou quelques mois ?…

Retour à notre authenticité

Cette fois-ci, il se passe vraiment quelque chose d’étrange…

Jamais auparavant, nous avons traversé une telle période !

discernementNon nous ne sommes pas comme avant ! Non car nous nous rappelons davantage de Qui Nous sommes. Non car notre lucidité augmente ainsi que notre discernement concernant le faux ou l’illusion. Nos canaux de perception s’éveillent et il ne nous est plus étrange de dialoguer avec un animal ou un arbre…

Notre colère n’est pas qu’une simple colère de victime, mais elle est une décision d’un créateur ou d’une créatrice qui reprend sa place. Notre colère nous amène à prendre la responsabilité de nous-mêmes. Alors enfin le grand miroir apparait où nous pouvons nous regarder sans plus aucun mensonge personnel, ni voile.

Nous avons tous joué sur cette scène des rôles de victimes et de prédateurs.

Nous avons joué tous les rôles de la domination et du pouvoir.

Et alors ?

Et alors aujourd’hui, nous avons changé au point de reconnaitre que nous ne sommes pas cela.

 Et nous ouvrons ainsi notre propre porte vers cette liberté originelle qui est notre statut divin absolu.

Nous ne traversons pas notre processus, mais nous le pénétrons de plus en plus avec douceur et bienveillance pour nous-mêmes, avec notre Monde.

Cela nous fait énormément de bien finalement de voir sa partie obscure, car nous touchons alors cette humilité du cœur qui représente notre authenticité.

Fin ou début ?

Voyez-vous comme la question même n’a plus de sens à cet instant ?

Vous englobez le début et la fin, vous êtes le début et la fin, vous ÊTES.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et de multiples technologies de soin quantique.

Pin It on Pinterest