Accueillir sa place pour s’unifier à son Essence.

Accueillir sa place est le résultat d’un cheminement existentiel vers un désir de complétude et de félicité.

La notion de « place » se met en place dès notre premier contact avec la matière, c’est-à-dire déjà au moment de notre fécondation dans le ventre de notre mère.

Les premiers ressentis dans cette matrice maternelle nous font percevoir nos frontières existentielles et celles du monde extérieur.

La matière nous invite à expérimenter l’illusion de l’espace limité afin que nous puissions découvrir notre puissance créatrice.

A chaque instant, l’enfant, l’adolescent, ou l’adulte que nous sommes, dirigeons nos actions pour satisfaire notre besoin d’être reconnus par le monde extérieur.

Accueillir sa placePendant une partie de notre apprentissage sur la planète, nous cherchons à valider notre place par une reconnaissance extérieure, quelque fois avec une telle intensité que nous en oublions qui nous sommes vraiment. Nous sommes prêts à faire de réels sacrifices d’abnégation de soi, juste pour se sentir acceptés, aimés et reconnus, juste pour sentir notre place dans une société, dans une communauté, dans un groupe, au sein d’une famille, d’un couple, ou avec nos amis.

Nous sommes capables d’étouffer nos émotions, de taire nos idées, de ne pas aller dans le plaisir, juste pour que les autres accueillent notre place.

Nous pouvons user de différentes stratégies telles l’autorité, la séduction, la manipulation, le mensonge.

Accueillir sa place ne peut se faire que dans cette relation constante avec le monde extérieur. Le bruit, le regard des autres, la vision extérieure, les activités de toutes sortes, nous rassurent sur notre statut : « j’existe parce que le monde existe ».

Je fais exister ce monde par mon focus, pour exister.

Cela fonctionne un temps qui a été nécessaire à la maturation de note âme, puis quand nous arrivons à l’aube d’un changement vibratoire demandé par celle-ci, alors nous commençons à ressentir de la fatigue et de nombreux obstacles, soit dans les évènements ou au niveau de notre santé. Toutes nos anciennes façon de fonctionner ne sont plus autant opérationnelles et ne donnent plus les résultats attendus.

Nous pouvons vivre de l’isolement et un sentiment d’incompréhension par notre entourage.

Ces messages d’inconfort et de déséquilibre nous poussent vers une autre voie, à savoir que nous sommes libres de la prendre ou pas. Bien évidemment nous n’aurons pas les mêmes résultats selon notre choix.

Cette nouvelle voie nous invite à revenir vers nous-mêmes, à ne plus être esclave d’un monde extérieur et donc ne plus se perdre en lui, mais à l’observer comme une projection de notre créativité intérieure par le biais de nos pensées et de nos émotions.

Accueillir sa place, c’est se responsabiliser dans ses créations, en n’oubliant jamais que nous créons à chaque instant tout ce qui nous arrive dans notre vie.

Accueillir sa place, c’est se regarder en tant que créateur, c’est regarder tous les jugements que nous avons sur nous-mêmes, c’est prendre la décision de ne plus jamais vouloir réparer quoique ce soit que nous n’aimons pas de nous, mais juste se diriger vers ce chemin de la compréhension et de la compassion envers nous-mêmes, ce chemin du pardon d’avoir créé autant de séparations et d’avoir participé au chaos extérieur, ce chemin d’amour et d’authenticité.

Cette fois-ci c’est : « le monde existe parce que j’existe »

Par une reconnaissance de son Etre dans sa globalité, ombre et lumière et l’accueil du moi, le Soi peut alors exister à son tour dans la matière en manifestant une vibration de puissance, qui créera sur sa route une place naturelle et bienveillante pour le salut de tous.

Lors de la rencontre de notre moi égotique avec notre Soi, nous comprenons que nous n’avons plus besoin d’être un guerrier avec une lance et un bouclier. Nous nous permettons simplement d’être un guerrier de lumière, juste et aligné qui reconnaît sa véritable nature spirituelle apportant sa contribution à l’évolution de tous.

Pour accueillir sa place, il nous faut nous libérer de nos croyances toxiques que nous avons absorbées et fluidifier nos blessures émotionnelles. Avec l’accompagnement d’un thérapeute, cela peut être plus facile et même conseillé. Toutefois, le plus important est notre décision de nous aimer et d’être heureux, une décision prise avec la partie la plus profonde de notre cœur.

Je vous invite à partager cet article car beaucoup d’entre nous cherchons notre vraie place depuis fort longtemps et nous vivons actuellement un très grand moment planétaire propice à ce changement.

About Catherine ZWICK

Catherine, toujours en quête de connaissances sur la véritable nature de l'être humain et de son univers, nous propose d'expérimenter un alignement vibratoire total avec son Soi, au travers d'une écoute intuitive auranique et de multiples technologies de soin quantique.

Pin It on Pinterest